Quid Novi – Episode XVI

Voila l’épisode 16 de quid novi !

Épisode garanti sans harlem shake, cette saloperie de même sur internet complètement moisi. Si seulement…

Dans cet épisode, sferay complètement claqué et peremptoire un peu malade ont réussi a faire quelques telex et même à proposer un excellent nota bene orienté documentaire.

Et désormais, laurentDoucet se fera appeler voldemort ou « celui dont on ne doit prononcer le nom », vous être maintenant prévenus.

Et comme d’habitude les liens des telex et des rubriques sont en dessous.

Et comme d’hab, y’a des bonus étranges (pardon aux familles tout ça).

Ce soir là, nous avons parlé de :

Et Sferay nous à fait un nota bene sur le documentaire Side By Side.

Et, on vous a parlé de l’Arche Russe d’Alexandre Sokourov, ce film tourné dans un seul et unique plan séquence.

En bonus (enfin malus)

Le harlem shake frappe aussi :

  • les simpsons

  • Adecco belgique

  • Et un certains parti politique, qui décidément, joue les fossoyeurs de même.

Quand on vous dit qu’il FAUT que ça s’arrête…

idontwant

 

 

4 comments

  1. Spookymic dit :

    Bonjour chez vous,

    En ce qui concerne la pellicule au cinéma, sur le tournage, dans le magasin de la caméra comme dans votre appareil photo à l’époque, c’est un négatif qui est utilisé.

    De là, on développe la pellicule puis on en fait un tirage qui sera ensuite découpé au ciseau pour le montage. On ne travaille jamais sur la pellicule originale.

    Quand le montage est terminé, on fait des copies de ce montage qui seront envoyées dans les cinémas.

    Lorsqu’on trouve des photogrammes dans les coffrets collectors ce sont généralement des copies faites pour l’occasion.

    J’ai un poil simplifié le processus du montage mais en gros l’idée est là.

    A plus tard si je suis pas au bar !

  2. tit0urs dit :

    Episode bien sympatoch, juste 2 petites remarques techniques: un pti faux raccord au milieu quand Pépé parle de chat et Barbie, le niveau de ta voix est faible par rapport à sferay, donc autant au casque au calme ou dans le métro ça passe, autant ce matin en me rasant et sous la douche j’avais du mal à entendre tout ce que tu disais.
    Car oui sous la douche je me savonne en écoutant des podcasts.

  3. Sébastien dit :

    Encore un très bon épisode! Merci à tous pour le boulot même si je m’en fous un peu des chats qui sont de vrais serial killers en vrai (des qui? des serial killers) http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/01/23/miaou-votre-chat-est-il-un-serial-killer/
    Si j’ai tout compris à la rubrique ciné, les réalisateurs « argentique » font leur film sur pellicule, on les traite ensuite numériquement et après on les remet sur pellicule pour mieux les conserver… Simple en fait.
    Merci encore à tous et bonne continuation!

  4. sferay dit :

    Merci Spookymic pour les précisions ! ça parait logique, finalement, que ce soit des photogrammes faits pour l’occasion… (et ça n’enlève rien à la classe du truc^^)

    Si vous voulez lire un peu plus sur la problématique argentique/numérique, j’ai trouvé un petit lien depuis : http://www.cinematheque.fr/fr/musee-collections/actualite-collections/actualite-patrimoniale/compte-rendu-colloque-numerique.html

    Merci de vos commentaires en tous cas 🙂

Répondre à Sébastien Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *